Le jeûne intermittent : la perte de poids miracle ?

 

Cher lecteur, chère lectrice, à force de traîner çà et là sur internet, je ne compte plus les témoignages de gens se lançant dans un jeûne intermittent pour perdre du poids. Je ne compte plus non plus les arguments assez fallacieux et les vendeurs de rêves qui promettent monts et merveilles avec ce fameux jeûne intermittent (et pourquoi pas avec un coup de détox au passage). Il est donc temps de se pencher sur la question, pour savoir ce que c’est et si ça marche vraiment. Et accessoirement pour que tu ne te fasses pas berner !

Le jeûne intermittent qu’est-ce que c’est ?

Le jeûne intermittent ou fasting en anglais peut désigner plusieurs pratiques. Le point commun c’est que cela consiste à ne pas manger pendant une certaine période de temps.

Ce que j’ai le plus communément vu c’est un jeûne d’une certaine durée dans la journée, typiquement 16h. C’est le fameux jeûne ou fasting 16/8, avec 16h sans manger (on peut boire de l’eau, du café, du thé voire du jus de citron et encore ça dépend du jeûne) et 8 h où l’on peut manger. Typiquement tu ne manges pas de petit-déjeuner, donc quand tu arrives à midi, ton dernier repas date du soir d’avant. Le ratio peut bouger à la guise des gens, j’ai vu passer du 20/4 notamment.

Il y a donc 20% des français qui le pratiquent parfois sans le savoir. J’ai moi-même très longtemps sauté le petit déjeuner et donc pratiqué à mon insu le jeûne 16/8. Ça ne m’a pas empêché d’être en surpoids, on verra pourquoi plus tard.

Près de 20% des français ne mangent pas de petit déjeuner. C'est une forme de jeûne.

Si votre petit-déjeuner se résume à cela vous pratiquez le jeûne intermittent peut être sans le savoir !

Le jeune intermittent peut aussi prendre une autre forme non plus à l’échelle de la journée mais à l’échelle de la semaine. Cela peut consister à avoir des jours normaux et des jours où l’on mange moins. Tout un tas de déclinaisons avec 2 jours « maigres » et 5 jours normaux (5 :2), du 1 jour sur 2 etc.

Bref c’est une façon autre de s’alimenter avec des périodes sans manger. L’objectif principal du jeûne intermittent est souvent la perte de poids. A côté certains donnent des vertus spirituelles au jeûne. Peut-être, ça c’est du domaine du jardin intérieur de chacun. Mais la question que nous allons nous poser ici c’est : est-ce que ça marche pour perdre du poids ?

 

Est-ce que ça marche pour perdre du poids ?

Nous avons planté le décor des différents types de jeûnes mais il y a un point dont nous n’avons pas parlé et qui va nous dire si c’est efficace pour perdre du poids : la restriction calorique. C’est cette balance entre calories  apportées et calories dépensées qui va faire la perte de poids, pas le moment où on apporte les calories.

Autant le dire tout de suite si le jeûne intermittent semble marcher, c’est que quand on le pratique on a tendance à moins manger au total. Le ou les repas qui ne sont pas pris au nom du jeûne ne sont pas forcément totalement compensés sur la période où l’on mange. Résultat : on diminue ses apports en calories, tout comme on le ferait en remplaçant des pates  par des légumes ou de la charcuterie par des œufs.

Ce qui fait la perte de poids dans le jeûne intermittent c'est la balance calorique.

C’est la balance calorique qui compte pour perdre du poids, pas si on a une fenêtre de 3 h 17 par jours pour manger

Il n’y a donc rien de miraculeux là-dedans, c’est appuyé par la recherche qui montre que le jeûne intermittent est aussi efficace pour la perte de poids  qu’une restriction calorique « classique ». Pas plus, pas moins mais autant. Ça vient du fait que le déficit calorique est le même, juste le moment où l’on mange change. Les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Donc si vous pratiquez un jeûne mais que vous mangez autant qu’avant, cela ne va pas vous faire perdre du poids !

Autre effet important, l’impact du jeûne sur la satiété. Pratiquer le jeûne donne faim. C’est tout de même un sérieux désavantage car ça peut faire monter la frustration poussant aux excès et donc à l’échec de la perte de poids. Si tu pratiques le jeûne et que tu as ce problème de satiété, une bonne astuce est de manger pas mal de protéines lors de tes repas car elles sont plus rassasiantes.

Le jeûne intermittent donne faim ce qui peut pousser à augmenter les portions

Le jeûne c’est aussi avoir faim, et ça ça n’aide pas à perdre du poids. Bon il faut quand même s’accrocher pour manger tout ça.

Enfin dernier point notable, le jeûne intermittent semble réduire un peu la masse maigre chez les femmes ménopausées (c’est un point à creuser pour la recherche). Pourquoi c’est important ? Les tissus maigres consomment des calories. Moins de tissus maigres = moins de calories consommées = devoir manger moins pour ne pas grossir. Déjà que les besoins des femmes ménopausées sont plutôt faibles, ça complique encore plus les choses.

D’accord Charles, si j’ai bien compris ce que tu m’as dit, le jeûne intermittent n’est qu’une restriction calorique « déguisée ». Rien de miraculeux. Donc est-ce que je peux ou dois le faire ?

Est-ce qu’il faut faire le jeûne intermittent ?

Là je vais faire une bonne réponse de Normand que je suis : ça dépend !

Il y a des gens à qui cela convient très bien. Il y a des gens qui arrivent très bien à tenir cette méthode dans le temps. Des gens pour qui la restriction calorique induite par le jeûne est facile à supporter parce que ne pas manger un repas est plus simple que réduire ses autres repas.

Le petit déjeuner anglais est très calorique, donc le jeûner peut avoir un effet sur la ligne.

C’est sûr que ça va avoir une certaine efficacité si on évite le petit déjeuner anglais calorique

Le meilleur régime alimentaire c’est celui que l’on suit. Jeûne intermittent, régime cétogène, régime paléo, j’en passe et des meilleures, l’important c’est de tenir dans la durée, c’est ça qui fait la perte de poids. Pourvu quand même que le plan alimentaire soit bien construit avec les essentiels pour le corps.

Par contre si c’est quelque chose qu’on sait qu’on ne pourra pas tenir, inutile de se lancer dedans. C’est se faire du mal et se frustrer pour finir par abandonner et se sentir mal. Pareil, il ne faut pas en attendre des miracles ou se lancer dedans parce qu’un gourou promet des vertus fabuleuses. Le corollaire c’est qu’il ne faut pas se sentir coupable de ne pas faire comme ça alors que tel site ou tel magasine dit que c’est super. Je le répète, c’est une restriction calorique aussi efficace qu’une autre. C’est juste la façon de faire qui diffère d’autres méthodes.

Même si on cherche à perdre du poids, manger ne doit pas être une source de malheur

J’invite tout de même à faire attention à surveiller ce que l’on mange car on peut finir par manger trop peu en pratiquant des jeûnes. Outre le fait de potentiellement créer des troubles du comportement alimentaire avec à l’extrême de l’anorexie ou de la boulimie, c’est aussi contre-productif pour la perte de poids. En effet en mangeant trop peu (déficit calorique de plus de 10% des besoins) le corps va activer des mécanismes de survie qui vont ralentir le métabolisme, arrêter la perte de poids et faire stocker de la graisse.

 

Voilà j’espère t’avoir permis d’y voir plus clair sur le jeûne intermittent. Mais surtout j’espère t’éviter de te faire berner par je ne sais quel gourou ou site malhonnête. Le jeûne intermittent ne te fera pas plus maigrir que si tu arrêtes de boire 2L de coca par jour. Pratique le si tu le tiens sans grosse difficulté, mais ne te force pas si ça ne te convient pas. Si tu as essayé le jeûne intermittent, ou même que tu le pratiques au quotidien, n’hésite pas à partager ton expérience. A la prochaine !

 

Et n’oublie pas, maigrir ce n’est pas forcément se priver ou manger moins, mais apprendre à manger mieux.

Une réflexion au sujet de “Le jeûne intermittent : la perte de poids miracle ?

  1. Marie

    Certes le fait de jeuner peut potentiellement faire perdre du poids mais il génère également une frustration et donc au final un risque de craquage.
    J’ai personnellement adopté un petit déjeuner hypo calorique mais contenant tout les apports nutritionnels nécessaire dans mon alimentation et ca marche!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.